Je fais mon propre compost, qui me suit ?

Je fais mon propre compost, qui me suit ?

Une pratique vieille de 1000 ans refait surface dans nos vies et nous voilà complètement perdus. A croire que nous sommes nés un Iphone dans la poche, (ce qui sous-entend que nous ne serions pas véritablement nés nus ?) Gardons ce débat pour un autre article. Aujourd’hui on a envie d’un retour aux sources. On va donc parler compost. Oui. Le compost. C’est sans doute la chose la plus simple à faire, mais pourquoi tout le monde se demande comment ça marche e-xac-te-ment ? Nous y compris ? Et bien, après de vifs débats à savoir si oui ou non on pouvait mettre du pain dans le compost, on a cherché et on a trouvé comment ça fonctionne exactement.

 

 

COMMENT S'Y METTRE ?

Déjà il faut trouver un spot ou faire son compost car qui dit ‘nature’ dit ‘et découvertes’ ‘place’. Il vous faut donc repérer un endroit dans votre jardin ou vous pourrez empiler votre compost ou déposer votre composteur. Parisiens, ne partez pas à la vue du mot ‘jardin’ on a une solution pour vous plus bas !

Une fois votre spot tout trouvé, vérifiez tout de même qu’il est à un endroit optimal le but étant de faire des trajets entre votre cuisine et le point C. D’accord ? Donc aucun intérêt de marcher des heures ou d’avoir à escalader des marches avec vos déchets. Pensez bien également à ne pas mettre votre composteur à l’évidence mais plutôt dans un recoin parce qu’on parle quand même de faire pourrir des restes végétaux tranquillement.

CHOISIR SON COMPOSTEUR

Ou pas. Certains carrément en phase avec la nature choisiront de faire leur compost à même le sol. Je dois avouer que les composteurs voire les lombricomposteurs semblent être une meilleure alternative pour ceux qui souhaitent faire les choses proprement ou pour ceux qui vivent en ville ! (Ah voilà chers parisiens).

De plus, il semblerait que les résultats soient plus rapides avec un composteur -technologie et prix d’achat obligent- parce qu’ils sont bien évidemment conçus à cet effet et que vous pourrez contrôler le degré d’humidité et chaleur.

 

Les composteurs les plus performants vous permettent même de récupérer hyper facilement le purin de compost : ce liquide noir et riche qui se forme dans les composteurs. Après, si vous en êtes à votre 1er essai, que vous êtes de bonne volonté mais qu’il faut pas pousser mémé dans les orties non plus quant à votre engagement dans la lutte pour un monde meilleur (Bouh), il vous suffit d’opter pour la solution pas chère en perçant des trous dans une vieille poubelle en plastique.

PRET A DEGAINER LA CARTE BLEUE ?

Un composteur n’a rien de sexy, autant vous le dire tout de suite. On attend encore la startup qui vous fera des composteurs customisés, couleur licorne par exemple ! En attendant, un seau ou tout autre type de récipient en plastique fera largement l’affaire.

Je vous conseille toutefois d’acheter un seau de qualité : traité contre la rouille, avec un bon couvercle qui se ferme facilement et protègera votre compost des petites bestioles qui le convoitent. Certains seaux ont même un système anti-odeur (je vous rappelle qu’on parle ici de décomposition alimentaire !) à base de charbon par exemple.

Avant d’acheter votre composteur, pourquoi ne pas faire un petit teste en cuisine avec un vieux Bocal en plastique dans lequel vous pourrez jeter les choses qui peuvent être ‘compostées’.

je fais mon propre compost qui me suis ?

                                                                                                                      

C'EST PARTI MON COMPOST !

Une fois que vous êtes prêts, commence la partie la plus croustillante : la fabrication de compost. Certaines personnes sur Pinterest en ont fait une passion et du coup font des couches de compost… Comme un tiramisu au Matcha ou à la pistache : une composée de déchets bruns l’autre de déchets verts. On ne va pas rentrer dans de telles considérations.

Voici ce qu’il faut garder en tête :

Les déchets verts sont plus frais et humides comme les fruits, les légumes, les herbes, les coquilles d’œufs et le marc de café.

Les déchets bruns sont plus secs comme les feuilles mortes, les petits bouts de bois, l’essuie-tout, les serviettes en papier ou de table (étonnant non ?), les cheveux ou poils de votre chat, le papier carton et les journaux.

 

Si votre déchet est trop sec, ajoutez-y de l’eau. S’il est trop humide, compensez avec des déchets bruns. La nature est magique !

Puis attendez. C’est souvent le plus difficile à faire : ne rien faire, et oui mes Monsieur, Madame hyper-actifs ! ce n'est pas un jardin fleuri qu'il faut entretenir, le compost ! Si vous n'avez pas la main verte, vous allez vous y plaire, vu qu'il faut justement y toucher le moins possible sauf pour le retourner (je vous explique comment après) ou y rajouter encore plus de compost. Les anciens déchets commenceront comme par magie à se transformer en une substance riche.

RETOURNER SON COMPOST

Toutes les 2 à 3 semaines, il faut retourner son compost. Encore une corvée à laquelle vous n’aviez pas pensé n’est-ce pas ? Heureusement que votre concierge à domicile Wonday est là pour le faire pour vous lors de sa visite hebdomadaire pour gérer votre liste de corvées.
Bon on a échappé au pire avec cette corvée inconnue au bataillon, mais tout va bien. Maintenant vous savez que vous n’avez pas forcément à le faire vous même et qu’on peut s’en occuper.

En quoi ça consiste ? Avec une pelle ou une fourche, il faut retourner votre compost pour aérer le tout et activer l’activité microbienne qui s’y produit doucement. Cela permet évidemment de mélanger le tout et faire en sorte que le compost plus récent prenne plus facilement.

ET C'EST TOUT?

C’est tout ? Oui ! Le compost prend du temps à se faire, alors avec un peu de patience vous verrez qu’il le rendra bien à vos plantes. Allez, on a aussi pensé à ceux qui vivent Paris centre et qui malgré leur bonne volonté ont besoin d'aide pour ne pas avoir à entasser des déchets chez eux. Sachez que si vous êtes un heureux habitant du 12e, ou du 2e arrondissement, vous pouvez vous tourner vers les Composts collectif  de quartier. Plus d'informations ici.

💬  Alors, ça vous tente ? 💬 

 

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prête à recevoir votre kit de working girl ?
DITES NOUS OU VOUS L'ENVOYER
Pas de spam, vous pouvez compter sur nous.
Prête à recevoir votre classeur ?
DITES NOUS OU VOUS L'ENVOYER
Pas de spam, vous pouvez compter sur nous.
Prête à recevoir votre livret ?
DITES NOUS OU VOUS L'ENVOYER
Pas de spam, vous pouvez compter sur nous.
Prête à atteindre vos objectifs de carrière ?
DITES NOUS OU VOUS ENVOYER VOTRE KIT
Pas de spam, vous pouvez compter sur nous.
Téléchargez votre checklist déménagement
MERCI DE REMPLIR LES CHAMPS SUIVANTS
Pas de spam, vous pouvez compter sur nous.
DEVENONS AMIES !
Rejoignez club des femmes qui assurent ! Déjà plus de 2000 Wondayful girls nous ont rejoint, on vous attend !